Mon téléphone intelligent est un traître

Mon téléphone intelligent est un traîtreImpossible de sortir de chez moi sans l’oublier, mon téléphone intelligent me suit partout où je vais. Dès que j’en ai besoin, il est là pour moi. Je le sors de ma poche et il me permet d’obtenir l’information qui compte pour moi.

Je croyais que c’était mon ami et qu’on s’aimerait pour toute la vie. Je croyais aussi qu’on avait établi une relation solide construite sur des bases confiance mutuelle. Sauf que je me suis trompé.

Moi je lui dis tout. Il connait quasiment tout sur moi. Il connaît les derniers potins sur mes amis Facebook, tous mes courriels et aussi mes mots de passes! Le problème c’est que mon téléphone intelligent est très bavard. 

Il s’avère que ce petit coquin passe ses grandes journées à communiquer à mon insu. Quand je me promène dans la rue, il tente constamment de se brancher à un réseau sans fil. Pendant tout ce temps, il partage mon identité à tous les routeurs WIFI du voisinage!

Peut-être qu’il ne partage pas vraiment tout sur moi, mais il partage certainement assez d’informations pour que je puisse être identifié! Là, vous êtes sûrement en train de me juger. Vous vous dites peut-être quelques chose comme : “Il est donc bien paranoïaque ce geek“. Eh bien non! Sachez donc que plus de quatre millions de téléphones intelligents ont ainsi trahi leur propriétaire cet été en Angleterre.

Pendant une semaine, une expérience a été effectuée à Londres.  À l’aide de dispositifs installés dans les poubelles du centre-ville, des données sur les habitudes des gens ont été enregistrées. La technologie développée par la compagnie Presence Aware permet de suivre et de reconnaître un téléphone intelligent partout où il va. Avec un réseau de seulement douze dispositifs, ils ont été capable d’enregistrer les déplacements et les habitudes de tous ces gens, complètement à leur insu.

Presence Aware

Cette image n’est pas tirée d’un film de science fiction, elle vient directement de la brochure marketing de la compagnie Presence Aware.

La bonne nouvelle, c’est que la ville de Londres a demandé à la compagnie responsable de mettre fin à ses expériences. Ce genre d’utilisation de la technologie tombe dans une zone grise au yeux de la loi. Même si cette expérience était légale, elle peut être considérée moralement douteuse. 

CreepyDOL

Le CreepyDOL mesure seulement 11.5 cm x 9 cm x 3 cm et coûte environ 50$

En installant ce genre de bornes dans les magasins, on pourrait connaître encore mieux les habitudes des consommateurs. En utilisant ce type de données, un réseau d’affichage de publicité pourrait cibler les passants en affichant des publicités taillées sur mesure.

Lors de la conférence Black Hat de cet été, un chercheur en sécurité à fait la démonstration d’un dispositif encore plus intrusif. Grâce à cette petite boite à 50$, on peut même obtenir les coordonnées personnelles des gens qui passent à proximité. Ces boîtes sont capable d’être reliées entre elles pour former un réseau qui pourrait potentiellement couvrir une ville entière. Le CreepyDOL est tellement petit qu’il peut être caché n’importe où.

En utilisant ce genre de dispositif, on peut connaître des informations personnelles au sujet des gens qui passent à proximité! Par exemple, on peut savoir si le passant est utilisateur de site de rencontre ou de réseaux sociaux. Parfois, on peut même extraire son identifiant sur les réseaux sociaux !

La prochaine fois où vous allez vous brancher au réseau WIFI gratuit d’une grande chaîne comme Starbucks, Tim Hortons ou McDonalds, posez-vous la question suivante : Pourquoi est-ce que le WIFI est gratuit? Ces grandes compagnies raffolent des statistiques. Et en ayant des bornes WIFI en place, ils peuvent savoir exactement combien de fois vous les avez visités. Ils peuvent savoir exactement quelles succursales vous fréquentez. Tout ça, même si vous n’utilisez pas le service de WIFI gratuit…

En attendant qu’il existe une réglementation à ce sujet, souvenez-vous que mon téléphone intelligent n’est pas un cas isolé, votre téléphone intelligent est un traitre lui aussi.

Une réponse à Mon téléphone intelligent est un traître
  1. Philippe Drouin Répondre

    I feel good about my flip-phone now :)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Entrez votre nom, courriel et votre commentaire.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">