Page Facebook: préparez-vous à payer pour être vus!

showmethemoney
Dans l’optique de rendre l’expérience utilisateur plus agréable, Facebook a récemment révisé l’algorithme qui détermine qui sera exposé à chaque publication des pages. Le sommaire exécutif : si vos amis ont interagi avec une publication, vous êtes plus susceptible de la voir. Sinon, les chances sont de plus en plus faibles.

Dans une perspective utilisateur, c’est logique. Moins de bruit dans le fil d’actualité. Si mon ami a aimé ou commenté la publication d’une page que j’aime aussi, c’est probablement intéressant pour moi. Sinon, je peux sûrement m’en passer.

Ce changement d’algorithme apporte son lot de conséquences pour les propriétaires de pages Facebook. Au tout début, si on aimait une page, on pouvait apercevoir presque toutes ses publications dans notre fil de nouvelles. Depuis les deux dernières années, la proportion des publications qui se rendent naturellement dans le fil de nouvelles des adeptes d’une page est en chute libre.

Avant d’aller plus loin, il est important de préciser que Facebook est une entreprise publique qui doit faire de l’argent. Comme les gens ne paient pas pour consulter Facebook, ils doivent trouver des moyens d’augmenter leurs revenus.

Facebook prétend faire ces ajustements pour améliorer l’expérience de ses millions d’utilisateurs. L’idée générale, c’est que si les utilisateurs vont ailleurs, Facebook ne pourra plus leur afficher de publicités. Sans utilisateurs actifs, Facebook ne génère pas de revenus.

Si vous avez une page Facebook et que vous voulez vous faire voir dans le fil de nouvelles de vos adeptes, il est plus important que jamais d’avoir une bonne stratégie. Deux familles d’approches : provoquer de l’interaction ou payer.

Provoquer l’interaction

On peut tirer avantage de ce nouvel algorithme en provoquant l’interaction de nos adeptes. Si on publie quelque chose de réellement intéressant, on risque d’attirer des “j’aime”. Si on pose des questions réellement intéressantes, on risque d’avoir des commentaires. Si on veut aider un peu la nature, on peut organiser des petits concours et faire tirer un prix parmi ceux qui vont commenter une publication.

Plus il y aura d’interactions, plus la portée naturelle de votre publication sera grande.

Stimuler des publications

Dans le cas où votre message n’est pas susceptible de recevoir de l’interaction utilisateur, vous allez devoir payer pour être vu. Facebook permet de “stimuler” une publication pour la forcer à être insérée dans le fil de nouvelles des gens que vous allez pouvoir cibler.

L’avantage de cette approche c’est que vous pouvez être vu même par ceux qui ne sont pas adeptes de votre page. Cette approche peut aussi vous aider à acquérir de nouveaux adeptes. En utilisant votre carte de crédit, vous pouvez augmenter la portée de vos publications.

Conclusion

En terminant, si vous avez une page Facebook dans l’intention que vos publications soient vues par une grande audience, il faut réfléchir à une stratégie captivante ou être prêt à payer. Maintenant que Facebook attire les entreprises sur son réseau social, le géant américain semble déterminé à en retirer un maximum de bénéfices!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Entrez votre nom, courriel et votre commentaire.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">