Le marketing de contenu, c’est comme un bébé chat

cutekittenVous ne lirez pas cet article, du moins, pas au complet. C’est ce que nous indiquent les dernières cueillettes de données sur le marketing de contenu pour l’année 2014-2015. Pourtant, j’ai investi de mon énergie et de mon temps pour le rédiger, le corriger et le mettre en ligne.

Vous êtes peut-être comme nous: vous rédigez du contenu dans l’optique de générer de l’interaction avec votre marque, communément appelée: marketing de contenu. Que ce soit sur les médias sociaux, sur un blogue ou même une vidéo sur YouTube, la création de contenus numériques peut vous aider à atteindre vos objectifs d’affaires. Particulièrement le blogue, qui est en tête des formats utilisés par les entreprises sur le Web en 2014, soit dans 65% des cas. Ce que vous ne savez sûrement pas, ce sont les réponses aux questions comme: “Pourquoi est-ce que mon article n’a pas été lu?” ou bien encore «Mon dernier article a été partagé 100 fois sur les médias sociaux, mais pas les autres…»

Pire encore, vos articles ne sont pas lus, mais votre compétiteur lui, qui publie des photos de chaton sur les médias sociaux, connaît beaucoup plus de succès. Pourquoi?

1- Les gens ne lisent pas, ils survolent

Vous n’avez probablement pas lu l’entièreté des 3 premiers paragraphes de cet article (et je ne vous en veux pas). C’est la réalité, le lecteur moyen recherche des informations, mais ne veut pas se compromettre à y investir une trop grande quantité de temps. 95% des acheteurs générés par le marketing de contenu affirmaient préférer les formats de texte plus courts.

9,4 secondes – c’est le cycle moyen d’attention du lecteur.

Le secret, c’est d’adapter votre recette au comportement de votre lecteur. Si j’écris un paragraphe plutôt long sur les chatons, je serais bien avisé d’y inclure des soulignements pour diriger mon «lecteur impatient» dans son survol. Par exemple, ce texte de 138 mots, bien souligné, peut être lu et compris en moins de 9,4 secondes. À tester!


Le chaton

Essentiellement territorial, le chaton est un prédateur de petites proies comme les rongeurs ou les oiseaux. Les chats ont diverses vocalisations dont les ronronnements, les miaulements, les feulements ou les grognements, bien qu’ils communiquent principalement par des positions faciales et corporelles et des phéromones. Selon les résultats de travaux menés en 2006 et 2007, le chat domestique est une sous-espèce du chat sauvage (Felis silvestris) dont son ancêtre, le chat sauvage d’Afrique (Felis silvestris lybica) a vraisemblablement divergé il y a 130 000 ans. Les premières domestications auraient eu lieu il y a 8 000 à 10 000 ans au Néolithique dans le Croissant fertile, époque correspondant au début de la culture de céréales et à l’engrangement de réserves susceptibles d’être attaquées par des rongeurs, le chat devenant alors pour l’homme un auxiliaire utile se prêtant à la domestication.


2- Regarder, c’est plus rapide

En moyenne, 86% des lecteurs s’attendent à avoir accès à quelconque visuel dans un article: image, vidéo, infographie, etc.. Par exemple, cette vidéo de chaton qui miaule à souhait.

https://www.youtube.com/watch?v=YZs3EADi2pQ

Aucun lien avec le sujet, mais selon les statistiques, 80% d’entre vous visionneront cette vidéo. Parmi ceux-là:

  • 64% vont considérer acheter un chaton;
  • 80% vont se rappeler de cette vidéo;
  • 28% vont partager la vidéo avec une autre personne;
  • 26% vont aller visionner d’autres vidéos de chatons;
  • 12% vont réellement entamer des procédures pour acheter un chaton.

3- Maximiser le rendement de son contenu, c’est payant

Un chaton bien nourri, c’est un chaton en santé, comme votre stratégie de contenu. Tout effort marketing doit être mesuré et modifié au besoin. Par exemple, les dernières études nous indiquent qu’environ 42% des lecteurs quotidiens attribuent de la crédibilité aux articles de blogue qui sont partagés sur les médias sociaux. D’autres statistiques surprenantes:

  • Les articles de blogue sont lus majoritairement les lundis;
  • … Mais sont surtout partagés les jeudis;
  • Les articles quotidiens génèrent 5 fois plus de visites que les hebdomadaires;
  • Les entreprises qui ont un blogue reçoivent en moyenne 97% plus de liens vers leur site Web.

Cependant, le facteur le plus important pour qu’un article soit perçu comme étant crédible serait: le design, soit la façon de présenter le contenu, qui serait seulement en deuxième position. C’est pourquoi j’ajoute maintenant un élément visuel à tout casser.

Conclusion

Le marketing de contenu fonctionne, pour l’instant, il suffit de prendre le temps d’élaborer une stratégie cohérente avec ses objectifs d’affaires. Aussi, comme dans bien des cas, il est important de prendre le temps de comprendre son client cible. Mieux comprendre son client, c’est mieux le séduire. Dans mon cas, je sais que vous avez de l’intérêt pour les affaires numériques, alors je vous donne des trucs pour vous aider.

Je sais aussi que vous aimez probablement les chatons, mais qui peut vraiment dire le contraire?

“Le contenu, c’est tout ce qui ajoute de la valeur dans la vie du lecteur” – Avinash Kaushik

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Entrez votre nom, courriel et votre commentaire.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">