Une ” landing page “, ça mange quoi en hiver?

landing pageCommençons par le début: qu’est-ce qu’une “landing page”?

Quand on visite un site Web, surtout après une recherche sur un moteur de recherche, on “n’atterrit” pas toujours sur la page d’accueil. Notre navigation peut tomber sur pas mal n’importe quelle page du site Web. Donc, dans le sens pur des choses, presque n’importe quelle page est une ‘’landing page’’ ou page d’atterrissage. Ceci dit, du côté marketing ou publicitaire de la chose, une page d’atterrissage est une page qui peut vivre sans la présence du reste de votre site et qui est optimisée pour la réception des visites. On va créer ces pages afin de recevoir les visiteurs sur le site de façon optimale.

À quoi servent les “landings pages”?

Précisément, elles servent à optimiser la visite d’un internaute avec un intérêt précis. C’est-à-dire qu’elle sert à donner la bonne information, à la bonne personne, au bon moment, le but étant toujours d’emmener le visiteur à faire une action précise. Elle peut être catégorisée en deux “genres” de pages.

Les pages “click-through”

C’est à dire des pages qui incitent l’utilisateur, à travers un texte et un affichage précis à sa réalité et son étape dans le processus d’acquisition de produit/service, à cliquer sur la page afin d’être emmené à une autre page d’action précise. Voici un exemple:

 LandingPageExample
Comme vous pouvez voir, la page met de l’avant la valeur ajoutée du produit (“Impress your clients and earn a buck doing it”), et incite l’utilisateur à passer à l’essai gratuit du produit avec un appel à l’action hyper évident et contrastant (le bouton “Get started for free”). Remarquez que la page parle précisément d’un produit ; elle est orientée vers ce que le produit apporte au client potentiel avec des phrases telles qu’ “Earn massive income” et “Free to set-up”.

Les pages de “génération de leads”

Un lead, ceux en marketing ou qui font de la vente, savent que c’est un client avec un potentiel de vente. Un client qualifié, intéressé par vos services/produits. Ces pages sont précisément faites pour capturer de l’information sur les différents clients afin de faire du marketing ciblé et de communiquer avec eux ultérieurement. Évidemment, plus souvent qu’autrement, ce genre de page doit être  supportée par un petit cadeau motivant l’utilisateur à prendre une action. Que ce soit un e-book, une promotion, un essai gratuit aux services ou autres types de “goodies”. Sans ça, les utilisateurs sont souvent hésitants à donner leurs informations. En gros, si quelqu’un vous appelle et vous demande : “Est-ce que je peux avoir votre  adresse?”, vous risquez de raccrocher. Sauf que si quelqu’un vous appelle en vous disant: “Salut! J’ai un cadeau à vous faire livrer, est-ce que je peux avoir votre adresse?” Il y aura une plus grande ouverture à partager l’information.

Voici un exemple de page de génération de lead:

LandingPageLead
C’est une page hyper simple, avec une demande de nom, prénom et courriel. Sauf qu’en la remplissant afin d’avoir le document vous décrivant comment augmenter vos conversions en ligne, on sait déjà que vous êtes intéressés à améliorer votre présence Web, que vous savez ce qu’est une conversion et que vous souhaitez l’améliorer. Le document aura fort probablement des renseignements de base. Ceci dit, il y a fort à parier que vous recevrez un courriel vous incitant à communiquer avec un de leurs experts ou décrivant un produit/service plus complet vous aidant concrètement en ce sens :)

Comment on emmène les gens au “landings pages”?

 
Les landings pages vont servir entre autres dans le cadre de publicité en ligne. Si on fait une publicité pour un produit spécifique, dans un contexte spécifique, lorsque l’utilisateur va cliquer sur le lien on l’emmènera à une landing page. Elle sera optimisée afin d’emmener l’utilisateur à prendre action (acheter, cliquer sur un produit, etc.) par rapport à l’annonce. Exemple: un utilisateur clique sur une publicité sur les Skylanders (j’ai 3 garçons qui tripent là-dessus), si l’annonceur est Toys’R Us, ça ne sert à rien d’emmener l’utilisateur sur la page d’accueil et qu’il doive chercher le produit. On va l’emmener à une page optimisée contenant les produits Skylanders (ça m’est arrivé), les chances d’achats sont plus grandes. :)
Aussi, étant donné que les pages sont optimisées pour un type de produit ou service, on risque d’avoir un meilleur placement en référencement organique. C’est-à-dire que les utilisateurs vont plus facilement nous trouver dans les engins de recherche. Ce qui est très cool puisqu’encore une fois, l’utilisateur est dans un contexte de recherche active en lien à ce qu’on annonce.

Anatomie d’une “landing page” optimale?

 

Voici un super graphique que j’ai pris ici et que je vais vous décrire par la suite :

Source: sfottrix.com
Source: http://softtrix.com/landing-pages/
 
  1. L’entête de la page. Elle doit être en commun avec la source de visite. Donc en lien avec la pub qui a été faite afin d’emmener l’utilisateur ou sa recherche.
  2. Les entêtes secondaires, on les fait claires et surtout concises. Les gens ne lisent pas en ligne. Elle doivent être relatives à ce que l’utilisateur recherche, doivent avoir de la valeur pour lui.
  3. Le texte doit être de qualité et inspirer confiance. Un texte bourré de fautes par exemple pourrait nuire à votre crédibilité et empêcher l’utilisateur de prendre action
  4. La confiance de l’utilisateur est hyper importante afin qu’il prenne action. On veut mettre des choses comme des témoignages d’utilisateurs. VeriSign a ajouté ce genre d’éléments et ont augmenté leurs conversions de 41% et de 58% le revenu par transaction :)
  5. Un appel à l’action clair, fort et évident
  6. Les appels à l’action et les boutons reliés à ceux-ci doivent aussi être contrastants et attirer l’oeil. Si on veut que l’utilisateur clique, on devrait lui faciliter la tâche à trouver ce qu’il veut faire.
  7. Pas trop de liens vers d’autres pages. L’utilisateur est dans un contexte d’achat. Si on l’emmène ou le distrait vers d’autres contenus, on limite nos chances. On veut s’assurer de le garder dans le tunnel de la conversion ou de l’achat.
  8. Des images, des vidéos du produit/service ou même un témoignage vont aider à appuyer les bienfaits de ce dernier. Ils encourageront l’utilisateur à prendre action puisqu’on répond autant que possible à ses questions par rapport à quelque chose de non palpable.
  9. Above the fold. C’est moins “important” sur le mobile, puisque les utilisateurs ont l’habitude de faire un scroll. Ceci dit, ce que l’utilisateur voit en arrivant sur la page, sans avoir à faire défiler l’écran est quand même le contenu le plus important. Donc, vos appels à l’action, on les veut là. Ça aide surtout dans le cas d’achat impulsif!
  10. Testez! Bien qu’on mette un contenu réfléchi, il faut s’assurer de toujours optimiser. On peut possiblement créer 2 landing pages et avec nos publicités envoyer à une des deux à un ratio de 50/50. On garde la page qui fonctionne mieux et on optimise constamment comme ça. On teste des couleurs des structures etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Entrez votre nom, courriel et votre commentaire.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">