Quand Apple déclare la guerre à Google, Microsoft en profite

Hier lors du WWDC, Apple nous a déclaré d’une manière désinvolte que Microsoft Bing sera maintenant le moteur derrière les recherches effectuées par Siri.

Siri? Siri c’est l’assistant virtuel disponible sur les produits Apple vendus depuis les 3 dernières années. Celui qui nous permet d’effectuer plusieurs tâches, comme faire une recherche web à l’aide de commandes vocales.

Bing-Apple-GoogleCette dernière annonce est une cause directe de la guerre entre Apple et Google. L’an dernier Apple s’est éloigné de Google en lançant sa propre application de plans. Ils ont maintenant annoncé leur prochaine intention : éliminer complètement la présence de Google sur les nouveaux iPhone, iPod et iPad qui seront vendus. Attention, Google est encore l’engin de recherche par défaut à l’intérieur du fureteur safari… mais pour combien de temps?

Ce changement a potentiellement des implications majeures pour Google, Microsoft et vous!

Même si la majorité des recherches sont encore effectuées avec le moteur de Google, il faut maintenant considérer Bing comme un engin de recherche mature. En effet, le mois dernier, Bing a été utilisé pour effectuer plus de 17% des recherches! L’impact de cette annonce est encore plus important, sachant que plus de la moitié des recherches sont désormais effectuées à l’aide d’appareils mobiles. Les recherches mobiles sont encore plus importantes quand on considère qu’ils servent majoritairement à prendre une décision avant d’effectuer une dépense. 

Si vous avez un site web, c’est maintenant le temps de vérifier s’il est bien indexé par Bing.

Sachant que l’utilisation de Bing est en pleine croissance et que les recherches vocales effectuées à partir des iPhones utiliseront Bing dès l’automne, c’est le temps de commencer à le considérer sérieusement! C’est important pour votre site web et votre entreprise.

La bonne nouvelle c’est que si votre site performe bien dans Google, vous devriez avoir un rendement équivalent dans Bing. Pour avoir plus d’information sur la manière que les robots de Bing perçoivent votre site, vous pouvez consulter les Bing Webmaster tools.

Si tout ça vous semble incompréhensible, laissez-nous vous aider à retirer le maximum de votre site web.

14 réponses à Quand Apple déclare la guerre à Google, Microsoft en profite
  1. Jean-Simon Répondre

    Et c’est LA raison qui va me convaincre de jamais changer mon Android pour un iPhone :P

    • Benoit Domingue Répondre

      Même que ça pourrait convaincre certaines personnes d’aller vers Android! ;-)

      L’objectif de mon article c’est surtout de sensibiliser face à l’importance d’être visible dans tous les moteurs de recherches, incluant Bing.

  2. Yves Lafleur Répondre

    Donc oublions itinéraire par Bus comme le propose Google donc ont sera pu capable installe Google maps ?

  3. Julie Thério Répondre

    Super intéressant comme billet Benoit! On a hâte de lire le prochain. :)

  4. Evelyn Répondre

    17% c’est beaucoup! Où as-tu trouvé cette donnée?

  5. Alain Renaud Répondre

    Je lis vos débats et je m’excuse de livrer ici une réflexion de second niveau:
    C’est facinant de voir comment Apple depuis ses tous débuts dérange les esprits.
    Comme si les gens craigaient la réalité engendrée par la vision Apple pour forcément prendre le chemin des ‘suiveurs’, plus rassurants (?).
    Le leadership d’Apple à tant de niveaux est évident. (Les pubs valorisant Android reprennent comme des découvertes ultimes les apps qu’utilisent les iPhones depuis des lunes! )

    Est-ce le syndrome ‘rejet du père'; pour tant de gens il faut tout faire pour démolir et éviter Apple. Quelle victoire merveilleuse que d’y réussir. Merci Android.
    Le marketing d’Apple semble impuissant devant les stratégies guerrières des ‘suiveurs’. Je qualifirais ces stratégies ici du 3ieme niveau.
    Pour ceux qui me qualifieraient, encore un parano qui se défoule, Jobs disait qu,il prévoyait investir tous les avoirs d’Apple pour poursuivre les usurpateurs de ses créations ( Android) .
    Les anges sont venus le chercher avant qu’il ne puisse agir.

    • Benoit Domingue Répondre

      Sur un autre niveau : Apple adore crier sur tous les toits qu’ils font ce qui est le mieux pour leurs utilisateurs.

      Dans ce cas et dans le cas de l’application Google Maps, on dirait qu’ils placent leurs intérêts avant ceux des utilisateurs! Un an plus tard, l’application “Plans” d’Apple est encore derrière celle de Google Maps.

      Dans le cas des résultats de Bing intégrés dans Siri, Apple décide de laisser Google de côté, au détriment de la pertinence des résultats.

  6. John Répondre

    Le plus triste dans cette statistique c’est que probablement plus que la moitié des gens qui utilisent Bing le font car un logiciel l’a installer comme moteur de recherche par défaut, ou comme page d’accueil sans réellement avoir l’accord du consommateur. Google ne m’a jamais déçus alors que je ne pourrais en dire autant de ses deux compétiteurs… À suivre…

    • Benoit Domingue Répondre

      Effectivement, une grande partie de ces utilisateurs de Bing le sont à cause d’une configuration par défaut dans IE10 par exemple…

      Bientôt, avec Siri qui cherche sur Bing, ce pourcentage va encore augmenter.

      Et puis pour le bout où Google a “jamais déçu”, je ne suis pas d’accord! Ils ont fermé plusieurs services récemment!… Google Reader par exemple, sera fermé la semaine prochaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Entrez votre nom, courriel et votre commentaire.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">