Scrum et le multitâche

Business_office_blogJoLorsque nous avons implanté Scrum dans notre agence, je me souviens que mes collègues et moi avions eu plusieurs interrogations en rapport avec cette méthodologie. Nous n’étions pas du tout réfractaires au changement, loin de là, mais nous voulions nous assurer que Scrum nous aiderait à évoluer.

Ça fait maintenant un peu plus de deux ans que nous sommes «Scrum» et personnellement, je considère que ce changement nous a été bénéfique. Toutefois, il y a une problématique que nous avons soulevée dès le début et qui selon moi, nous cause encore quelques difficultés aujourd’hui dans notre pratique de la méthodologie; il s’agit du multitâche.

Dans le livre Scrum, Le guide pratique de la méthodologie agile la plus populaire, de Claude Aubry, le multitâche est défini comme ceci :

Le multitâche, pour une personne, c’est le fait de suspendre une tâche en cours alors qu’elle n’est pas encore finie pour passer à une autre, qualifiée de plus prioritaire.

Pour une équipe de production, le multitâche engendre beaucoup de pertes de temps. Quand on se concentre sur un seul projet, on est beaucoup plus productif. En passant d’un projet à un autre, on perd du temps et de l’énergie à se remettre dedans.

Un des principes de base de Scrum est que tous les membres d’une équipe doivent travailler sur un même projet et avoir les mêmes priorités. Cela est nécessaire pour que tout le monde travaille sur les mêmes objectifs. Dans une petite agence comme la nôtre, ce n’est vraiment pas facile de mettre ce principe en pratique. Comme je l’ai déjà mentionné dans un billet précédent, nous avons régulièrement des urgences qui surviennent et qui doivent être réglées rapidement.

Nous avons aussi plusieurs petits projets qui arrivent en même temps et qui n’occupent pas tous les membres d’une même équipe. Il nous arrive donc régulièrement de travailler sur plusieurs projets à la fois pour occuper tout le monde. Si nous avons un projet qui nécessite seulement du design, il est difficile d’impliquer un programmeur et vice-versa.

En cours de sprint, il arrive que les priorités d’une personne changent et qu’elle doive laisser de côté une tâche non terminée pour travailler sur une autre. En travaillant sur plusieurs projets en même temps, les membres d’une équipe doivent souvent passer d’un projet à un autre au lieu de se concentrer sur un seul. Ça complique le travail du “product owner” qui doit classer les ensembles de tâches (stories) par priorité car celles-ci ne sont pas les mêmes pour tous les membres d’une même équipe.

Le fait de travailler sur plusieurs projets en même temps a des conséquences sur pratiquement tous les aspects de la méthodologie Scrum. Lorsque nous avons nos réunions hebdomadaires (daily), chacun fait le point sur les priorités qui lui sont propres et comme les autres ne sont pas concernés, il n’y a pas d’échanges sur un projet commun. C’est la même chose avec les autres réunions, comme les planifications, les démos et les rétrospectives. On perd pas mal de l’essence de Scrum, qui est de travailler en équipe sur un même projet.

Cela dit, je ne pense pas que les obstacles causés par le multitâche soient insurmontables. Il faut éviter d’assigner plusieurs projets à une seule personne. Même si cela semble plus facile à dire qu’à faire, il est possible d’organiser une équipe pour que pendant une période donnée, certains membres de l’équipe soient en charge des tâches urgentes qui surgissent pendant un sprint.

Je crois surtout que le problème de multitâche est en fait un problème au niveau de la mentalité des entreprises. Il est plus vendeur pour un client de se faire dire que son projet va démarrer tout de suite que de lui dire qu’il débutera dans quelques semaines, le temps que les projets en cours soient terminés. En fait, je suis convaincue qu’en travaillant sur un seul projet, celui-ci sera livré beaucoup plus vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Entrez votre nom, courriel et votre commentaire.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">