Redécouverte de la méthodologie Agile Scrum

Redécouverte de la méthodologie Agile ScrumScrum ce n’est pas nouveau c’est vrai, nous l’avions déjà évalué dans le passé mais en même temps rapidement éliminé! Peut-être par manque d’exemples concrets en milieu similaire ou par manque de persévérance je l’avoue car quand on lit rapidement sur le sujet, sans se donner la peine de comprendre la mécanique derrière, ça semble être à l’opposé de la réalité… Du moins, de ma réalité!

Si vous ne connaissez pas du tout Agile / Scrum, je vous suggère de lire le Scrum Guide ou Agile Project Management For Dummies.

En résumé, les bénéfices qui m’ont séduits sont:

  • l’amélioration continue
  • livraison fonctionnelle fréquente, par priorité
  • communication constante avec le client
  • développement par incrément (étape entièrement fonctionnelle)
  • faible impact lors de changement en cours de projet
  • équipe autogérée.

Ce qui m’effrayait:

  • Quel est le rôle du chargé de projet dans cette mécanique
  • Il y a beaucoup de réunion, on produit quand?
  • Une équipe auto-géré… Et si ils prennaient une mauvaise décision?
  • Comment on traite les demandes sporadique?
  • Comment je peut organiser mon travail pour ne plus qu’il soit séquentiel (waterfall)
  • Comment les clients vont réagir face à ce changement de mentalité

 
En mode de recherche active pour l’amélioration de notre méthodologie de gestion de projet, j’ai approfondi mes connaissances sur Scrum et j’ai réussi à y voir un certain potentiel pour notre situation. J’ai commencé à en parler à mon entourage d’affaire lorsque l’occasion s’y prêtait pour avoir leurs opinions et expériences sur le sujet afin de valider ou d’invalider notre choix.

Pendant quelques semaines, j’ai lu sur Internet ainsi que ces livres que je recommande:

Guide Scrum
 
 
Guide Scrum 2011
Scrum en action
 
 
Scrum en action
Scrum: Le guide pratique de la
méthode agile la plus populaire

 
Scrum: Le guide pratique de la méthode agile la plus populaire

 
J’ai aussi commencé à brainstormer à ce sujet avec mon directeur de production et à ce moment là, j’ai commencé à voir un peu plus comment on peut faire l’implantation dans notre réalité…

Professionnal Scrum Master IPour valider notre choix et avoir quelques réponses à nos questions, j’ai suivi un cours donné par Pyxis Technologies avec mon directeur de production pour être « Professional Scrum Master »

Bien que très intéressants, après cette formation certains aspects restent utopiques. Je voyais mal comment je pourrais dire à mes clients qui veulent un échéancier précis: « Je ne sais pas exactement quand et quoi je vais vous livrer car ça dépend de vos priorités et des changements qui vont survenir en cours de projet… mais vous garantis que vous allez obtenir le maximum pour votre budget! »

Il a été difficile d’avoir des réponses précises sur notre situation puisque le cours s’adresse à des personnes de différentes réalités. Par contre, ça nous a fait progresser dans notre réflexion et nous étions convaincus que la méthode pouvait s’appliquer chez Reptiletech… Il nous reste juste le « comment » à définir!
 

L’implantation Scrum

Scrum + ReptiletechPour nous aider avec l’implantation Scrum et réduire au maximum le risque d’échec, nous avons débuté l’implantation avec un coach de Pyxis Technologies qui vient quelques journées par semaine pendant quelques mois. Succès ou échec? Suivez notre blogue afin de connaître la suite de notre implantation Scrum!

Si vous l’avez déjà implanté, que vous avez des commentaires ou suggestions, n’hésitez pas à commenter!

 

2 réponses à Redécouverte de la méthodologie Agile Scrum
  1. Nicolas Cloutier Répondre

    La méthodologie Kanban est selon moi une des méthodologies les plus simples et les plus appropriés pour la gestion de projets logicielles / internet par Itération. La méthode fût inventée par Toyota au Japon au milieu du cercle dernier.

    Ce qui est très intéressant de cette méthode c’est qu’elle est basée sur l’empowerement de l’équipe et du client et n’a pas de règles strictes sauf 6 principes simples. Étant moi-même de nature distraite et gérant plusieurs projets à la fois cette méthode m’évite la consommation inutile de bien des analgésiques :)

    La méthode est simplement basée sur un système de cartes qui indique à tout moment ce qu’il y a à faire, quand, et ce qui est fait. La même carte ne peut revenir d’une itération à l’autre car dès que cette dernière est faite elle est considérée réglée pour la prochaine itération.

    Elle permet aussi au gestionnaire de gérer son backlog et décider qu’es-ce qui sera sur la prochaine itération.

    Un logiciel en ligne que je suggère fortement à tous les développeurs et agences de ce monde est BugHerd. Ce dernier rend la méthode très visuelle et facile pour le client qui rapporte les modifications et l’équipe qui les réalisent.

    Cette méthode est très souvent utilisée avec la méthodologie AGILE / SCRUM (Scrumban) pour en décupler l’efficacité. Elle peut toutefois être utilisée seule avec des résultats surprenant tant au niveau du temps de production (basé sur l’action) qu’au niveau de la qualité du produit final.

    • Jean-François Labelle Répondre

      Très intéressant! J’ai aussi évalué Kanban et le choix a été difficile… L’avantage principal qu’on voyait à Kanban c’était par rapport à la gestion des petites demandes sporadiques.

      Scrum semble un peu lourd pour les petites demandes qui peuvent survenir; on ne peut pas demander à un client d’attendre au prochain “sprint planning” pour planifier une tâche d’une heure, on perdrait l’avantage concurrentiel qu’on a comme petite agence. Pour l’instant on a limité les équipes à utiliser un pourcentage de leur temps pour les projets en Scrum et le reste pour les demandes sporadiques. Les rétrospectives vont nous servir pour améliorer ce processus et si nécessaire, de passer à Scrumban.

      On m’a déjà dit qu’une des erreurs typiques d’implantation de Scrum était d’ajuster la méthodologie avant même de l’avoir essayé. Donc ont essai à 100% la méthodologie et verra pour ajuster par la suite!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Entrez votre nom, courriel et votre commentaire.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">