Il était une fois un bureau

bureauLa majorité de la population ne fait pas assez d’activité physique, c’est bien connu. Vous ajoutez à cela une mauvaise alimentation et vous avez ici le parfait d’exemple d’un cancer en développement. J’exagère un peu, mais pas tant. Depuis 2015, les médecins vont maintenant jusqu’à prescrire de l’activité physique. Eh oui, on est rendu là. Bien que ce soit un fléau monétaire pour notre société, les effets sont pires pour celui qui voit son corps se dégrader jour après jour.

Je ne vous le cacherai pas, je me sentais ainsi il y a quelques mois. Plus je travaillais fort, moins j’avais d’inspiration. C’est comme si ma volonté d’être productif s’essoufflait au rythme des touches de mon clavier. Mes journées débutaient avec de la fatigue et se terminaient avec un besoin de sommeil. Bref, du pareil au même.

En travaillant plus de 8 heures par jour, j’ai constaté que je ne bougeais pas assez. Malgré ma volonté de m’entraîner 4 heures par semaine, j’observais rapidement que ce n’était pas assez. Pas assez pour avoir le rythme de vie équilibré que je souhaitais.

À l’image d’un fumeur, j’avais une dépendance. Cette dépendance, je l’ignorais totalement. Rester assis, la société m’avait habitué ainsi. Force est de constater que cette dépendance m’obligeait à rester en position fixe pendant de longues heures. Mes jambes s’engourdissaient au fil de mes pensées. Pour que mes pensées continuent à voyager, j’ai dû trouver une solution.

Mon cerveau a besoin d’un apport constant en oxygène et en sang pour bien fonctionner. Mon métier me demande d’être constamment sollicité mentalement afin de résoudre plusieurs problèmes techniques. Je me suis dit qu’avec plus 600 muscles et 206 os, j’étais probablement capable de fonctionner autrement.

Dans le but d’améliorer mon expérience de travail, j’ai essayé de laisser tomber ma chaise au profit d’utiliser mes jambes.  Au début, ce n’était pas facile. C’est comme si mes jambes s’apercevaient tout à coup qu’il était possible de supporter le poids de mon corps. Au niveau du cerveau, je constatais rapidement que ma productivité augmentait au détriment de ma fatigue. Mon corps sentait le besoin de faire quelque chose d’efficace tant qu’à être debout. Mon niveau de concentration m’a également fait oublier que j’étais dans cette position.

À tête reposée, je constate aujourd’hui que l’idéal est d’alterner entre être assis et debout. Le principe est simple, on se lève pour 30 minutes et on s’assit pour 30 autres minutes. J’ai rapidement constaté que mon heure de travail était plus efficace ainsi.

J’ai poussé l’expérience plus loin depuis quelques semaines. J’ai fait l’acquisition d’un bureau ajustable. Il y a une tonne de compagnies qui crée ce genre de bureau. Il est même possible de s’en procurer un pour une somme très abordable. Le principe est très simple, il s’ajuste en hauteur. Vous pouvez passer de la position assise à debout sans même quitter votre poste de travail. Je l’ai adopté et je peux vous confirmer que les résultats sont concluants.

  • Plus d’énergie pour compléter ma journée;
  • Une concentration désormais plus constante ;
  • En meilleure forme physiquement et mentalement ;
  • Plus d’inspiration.

En me levant devant ce problème, j’ai résolu une panoplie de difficultés que je n’aurais pas pu résoudre auparavant. Lorsque je n’ai pas mon bureau ajustable, j’essaie d’utiliser un ordinateur portable, ce qui me permet de me déplacer constamment. Les périodes assises prolongées sont très nocives pour notre corps. Le but de tout ça est d’éviter d’être constamment dans la même position pendant plusieurs heures.

La sédentarité a frappé le 21e siècle à coup de clavier et de souris. L’ordinateur occupe désormais une place très importante dans notre vie et il rend notre corps esclave d’une chaise d’ordinateur. Bien qu’on se transporte tranquillement dans une ère d’appareil mobile, il y a encore trop de travailleurs qui restent cloués à une chaise pour gagner leur vie. Cet objet aussi banal qu’une table munie d’un dossier nous empêche d’être en mouvement. Le corps est plus qu’un meuble, il est fait avant tout pour bouger.

Capturedcran2015-10-02 12.58.31

Dans un monde parfait on aurait tous notre roue à hamster.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Entrez votre nom, courriel et votre commentaire.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">