La Phablet est-elle le phuture?

7027823787_7bf62307ac_kPersonne ne veut acheter un téléphone avec un gros écran.

-Steve Jobs en 2010

Désolé de vous l’annoncer, mais Steve Jobs avait tort! Le fait que le stock d’iPhone 6 Plus a été entièrement vendu en un temps record l’indique déjà de lui-même. Non seulement ça, mais la part de marché du trafic mobile de la « phablet » a doublé en 2014!

PHABLET!?10081142374_13080c412b_z

Ouep ! Une phablet ! C’est un appareil qui est un hybride entre une tablette et un téléphone (phone + tablet = phablet). C’est d’ailleurs le succès des Samsung Galaxy qui a motivé la mise de l’avant du fameux iPhone 6 Plus dont on a sûrement entendu parler déjà. L’écran est énorme, mais nous avons tout de même la capacité de téléphoner avec.

Évidemment, avec la popularité et le succès de ces super appareils, je ne peux que me demander quels impacts cela causera-t-il pour les clients avec lesquels je travaille. Devra-t-on oublier nos versions mobiles de sites? Devrons-nous oublier le mobile first et tomber en phablet phirst?

STATISTIQUES INTÉRESSANTES

Flurry a mis de l’avant des statistiques par rapport aux types de supports utilisés. On parle d’une croissance de 148% pour la phablet. C’est énorme. Ça affectera aussi, si on se fie au graphique, fort probablement les ventes et l’utilisation de mini-tablettes, comme l’iPad mini.

flurryPhablet

Non seulement ça, mais la croissance est constante à travers tous les types de secteurs en relation à tous les autres types d’appareils mobiles.

croissanceSecteur

C’est une part de marché en explosion! On se doit absolument de prendre le temps de bien réfléchir au type d’utilisateurs de ce support et comment le courtiser adéquatement! Vous pouvez lire le reste de l’étude en cliquant ici.

PHabletStats

Source: http://www.statista.com/topics/1406/phablet/

LA PHABLET, C’EST POUR QUI ET CAUSE QUOI?

Il est évident qu’une phablet n’est pas l’outil qu’on peut glisser en cachette dans nos poches afin de la sortir lorsqu’adéquat. On se doit d’avoir un sac ou un réceptacle afin de le contenir. On aurait donc cru que ce soit une utilisation qui sera possiblement limitée et ressemblante à celle de la tablette. MAIS C’EST FAUX! Non seulement ça, mais on aurait cru qu’avec son gros écran, on aurait tendance à naviguer plus sur le Web, un peu comme on le fait avec les tablettes. MAIS C’EST AUSSI FAUX!

Depuis l’avènement de la phablet, le temps total passé sur un mobile est en moyenne à 88% dans des applications versus 12% sur le Web mobile. Quelque chose à réfléchir si jamais vous vous demandez: “est-ce que je devrais faire une application mobile ou un site mobile?“. Ça implique aussi un gros changement auprès de certains utilisateurs. On cherche parfois maintenant des brand dans l’App Store au lieu de sur le Web mobile. Ça change la partie!!

Est-ce que votre clientèle type utilise des phablets? Assurez-vous d’avoir une stratégie en conséquence.

D’autant plus qu’une étude faite par Mentotate dit que les utilisateurs sur phablet non seulement convertissent plus en acheteurs (6%), mais le total de leurs achats s’élèvent à un montant plus grand (120$ versus 100$). Visitez cet article pour plus de détails sur ces éléments spécifiques.

VOUS AVEZ LE TEMPS

La bonne nouvelle est qu’on est un peu en retard dans le marché au Québec. Vous avez le temps de vous adapter, mais je vous suggère tout de même de prendre le temps d’analyser votre auditoire et votre public cible afin de déterminer si vous serez affecté par la vague des phablets et leur utilisation. Le numérique change toujours! Il y a quelques années, je parlais du mobile comme “tendance” ; c’est vite devenu une norme. Pendant la conférence sur le sujet, je parlais de responsive design. La phablet vient renforcir son importance ; les résolutions d’écrans changeants et évoluant constamment , on se doit de pouvoir offrir un affichage optimal de nos présences numériques, peu importe le support.

La norme est au mobile, mais le phuture est au phablet.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Entrez votre nom, courriel et votre commentaire.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">