Les métadonnées, Google et Vous

Méta-quoi? Vous avez bien raison de vous demander pourquoi on voudrait parler d’un truc aussi abstrait. La réponse est courte : pour que tous les utilisateurs d’internet cliquent sur des résultats de recherche qui mènent à votre site.

Selon le grand dictionnaire terminologique, une métadonnée c’est :

Définition métadonnées
Donnée qui renseigne sur la nature de certaines autres données et qui permet ainsi leur utilisation pertinente.

En français ça veut dire qu’une métadonnée, c’est une donnée qui fait la description d’une information. Sur une page web, on a tout intérêt à décrire l’information présente pour faciliter son utilisation par les robots de certains engins de recherche.

Lorsque les robots de Google rencontrent des métadonnées de type microdata, les résultats de recherche peuvent être présentés d’une manière plus pertinente. Prenons l’exemple d’un site dont nous avons assuré la conception, le Wikibouffe, sur lequel on retrouve de nombreuses recettes. Lorsqu’un internaute fait une recherche sur une recette en particulier et qu’une recette du Wikibouffe se retrouve dans les résultats de recherche, la présentation des résultats qui contiennent des métadonnées est plus intéressante.

Exemple Métadonnées de recettes

Dans l’exemple illustré ci-dessus, on peut apercevoir une image de la recette. On peut aussi voir si elle est bien notée et combien de temps elle prend à réaliser. Toutes ces informations ne pourraient pas être aussi bien organisées sans l’aide des métadonnées.

Comment ça marche ?

Il suffit d’identifier explicitement le contenu au moment de faire l’intégration de la page. Les métadonnées font partie du contenu. Elles sont invisibles pour les humains mais bien visibles pour les robots. La plupart du temps, on n’a même pas besoin de changer la structure interne de la page, on peut spécifier les métadonnées dans les balises HTML existantes.

Pour les geeks, voici un petit aperçu du HTML utilisé pour l’exemple de Wikibouffe.

[/crayon]

Un standard

Les grands joueurs de l’industrie se sont mis d’accord pour établir des métadonnées standards. C’est dans cette optique que le site schema.org a vu le jour. On peut y retrouver des définitions de métadonnées pour plusieurs types d’utilisation. Un produit, un emplacement physique, une personne et on peut aussi s’en servir pour décrire une multitude de concepts.

Alors, à quoi ça sert tout ça?

Deux choses :

  1. Plus de clics pour vous :
    La théorie c’est que si les résultats de recherche pour votre site comportent des images, ils seront plus intéressants et susciteront donc plus de clics.
  2. Nourrir l’intelligence artificielle de Google :
    En fournissant explicitement de l’information sur le contenu de votre site web, vous permettez aux engins de recherche d’aller au-delà des mots clés et de faire des liens intelligents sur la nature de l’information. Google appelle ça le “Knowledge Graph“.

En terminant, voici une vidéo qui expose les possibilités qu’offre l’utilisation de métadonnées. Bien que Google n’utilise pas exclusivement les métadonnées pour arriver à ses fins, cette vidéo offre un excellent aperçu de son potentiel.

3 réponses à Les métadonnées, Google et Vous
  1. Guillaume St-Jean Répondre

    Très bon article Benoit. Je crois qu’on sous-estime les métadonnées, non seulement parce qu’on ne sait pas tous ce qu’elles font, mais aussi – et surtout – car on ne sait pas ce qu’elles vont faire un jour. Si on parle de ce qui pourrait remplacer les sites Internet à long terme, je crois qu’on tient un morceau de robot avec cette nouvelle technologie.

  2. Evelyn Répondre

    Intéressant!

    Recommandes-tu les méta-données dans l’en-tête de page? Certaines rumeurs veulent que ce ne soit plus nécessaire (meta-keyword, meta-description…)

  3. Benoit Domingue Répondre

    Des métadonnées dans l’entête : certainement !

    Mais pas nécessairement les métadonnées traditionnelles…

    Je crois que ce n’est plus une rumeur : meta-keyword est inutile. Cependant, je crois que la meta-description est encore utilisée !

    Et pour les nouvelles métadonnées, je parle de celles des réseaux sociaux, comme par exemple celles du Open Graph de Facebook ou des Twitter Cards.

    Dommage qu’ils s’entendent pas sur les métadonnées a utiliser, parce que ça pourrait vite dégénérer… Ça devient agaçant d’ajouter des métadonnées spécifiques à chaque réseau social…

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Entrez votre nom, courriel et votre commentaire.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">